Oh My Baby !

Année/Diffusion : 2020/tvN

Par : Nam Ki Hoon, No Sun Jae

Durée : 16 épisodes

Jang Ha Ri (Jang Na Ra) est directrice adjointe de la rédaction d’un magazine sur la parentalité, “the baby”. Elle a toujours rêvé d’être mère, mais à 39 ans, célibataire, et avec de grosses difficultés à trouver un partenaire, elle commence à désespérer. Cerise sur le gâteau, elle apprend qu’elle souffre d’endométriose, et que l’inévitable opération qu’elle va devoir subir va réduire fortement ses chances de grossesse. C’est à ce moment-là que débarquent trois candidats potentiels dans sa vie. Son ami d’enfance Yoon Jae Young (Park Byung Eun), fraîchement divorcé, vient habiter avec son bébé dans la maison qu’elle partage avec sa mère, son collègue Choi Kang-eu-tteum (Jung Gun Joo) tombe amoureux d’elle, et elle doit collaborer avec Han Yi San (Go Joon), un photographe qu’elle avait essayé de draguer il y a quelques années, pour un résultat si désastreux qu’elle pense depuis que sa vie amoureuse est maudite. 

Si la promotion du drama pouvait laisser penser qu’il porterait sur la maternité hors couple et hors conception traditionnelle, c’est un point mineur qui est très vite écarté. En fait les scénaristes déplacent assez vite le cœur du scénario sur l’infertilité et ses conséquences, sujet passionnant mais aussi probablement moins source de controverse en Corée du Sud, l’un des pays les plus durement touchés par une baisse drastique de fertilité des couples. Pas mal de thèmes en rapport sont abordés : comment le contexte économique et social force les femmes à avoir des enfants soit tard, soit pas du tout, comment elles sont coincées entre des injonctions contradictoires, à savoir la pression de se marier et d’avoir des enfants, alors que rien n’est fait pour le faciliter (choix déchirant entre les enfants et la carrière, manque de soutien du conjoint, grande absence de possibilités de garde de jour pour les couples qui n’ont pas les moyens d’avoir une nourrice…), etc. Si tout cela vous paraît un contexte pertinent de comédie romantique, le drama est peut-être pour vous. 

Et à propos de synopsis pouvant induire en erreur, le show  ne fait pas du tout durer le suspense sur qui sera le mari comme d’autres dramas, Ha Ri et Yi San sont posés rapidement comme le couple central. Le drama laisse les deux autres tenter leur chance, mais il n’y a pas de réel suspense, et la première partie du drama montre principalement comment Ha Ri vient à bout petit à petit des défenses que Yi San a construites autour de lui-même, puis comment il décide d’y aller à fond quand il réalise qu’il a de la concurrence. J’étais très satisfaite de ce choix, en fait Ha Ri prend en considération les deux autres prétendants surtout par rapport à son vœux de grossesse, alors qu’avec Yi San elle était était simplement elle-même, et heureuse. Choisir Yi san c’est d’une certaine manière se choisir elle-même, choisir son bonheur présent, et non se sacrifier sur l’autel d’un hypothétique bébé. C’est le dilemme traité en particulier par les derniers épisodes, qui font traîner un peu trop les choses, mais qui apportent une jolie conclusion à cette intrigue. 

En parallèle de la course à la grossesse et des histoires d’amour de Ha Ri, le drama accorde tout autant d’importance à sa carrière. Elle est mise en scène de manière très crédible, je n’ai jamais travaillé dans la rédaction d’un magazine mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier toute l’attention apportée aux détails du métier : les deadlines, la course aux interviews et aux contrats de publicité, les shootings, et surtout le challenge posé par la disparition du papier au profit du numérique. Et non seulement c’était réaliste, mais c’était aussi rafraîchissant de voir une équipe entièrement composée de femmes, avec une chef qui n’était ni tyrannique ni lunatique (miracle), ça créait une dynamique relativement inédite à Kdrama-land, où l’on voit essentiellement des femmes s’associer par amitié ou liens familiaux, et trop rarement pour des raisons professionnelles. 

De manière générale, comme de plus en plus de Kdramas dernièrement, Oh My Baby met en avant la solidarité féminine et ses effets bénéfiques : partage d’expérience, soutien, rupture de l’isolement. Les personnages féminins secondaires ont droit à de jolis développements, chacune a des perspectives différentes sur la maternité et ça complète joliment l’expérience de Ha Ri. Il y a aussi une très touchante relation mère-fille dépeinte dans le drama, très bien interprétée par Jang Nara et Kim Hye Ok. Au final un seul personnage féminin a été mal servi : Jung Won, l’ex-femme de Jae Young. On ne comprends pas bien pourquoi elle l’a planté lui et leur fille aussi brutalement, ni d’ailleurs pourquoi elle s’intéresse tout aussi brutalement à eux des années après, avant la toute fin du drama qui nous apporte quelques éclaircissements. Wang Ji Hye apparaît tellement sporadiquement qu’on dirait plus un caméo qu’un véritable membre du casting, et j’ai trouvé ça très dommage, d’autant plus que son histoire aurait pu répondre comme celles des autres femmes à celle de Ha Ri (une mère qui a fuit en courant la maternité VS une femme qui est désespérée d’avoir un enfant). Mais c’était l’exception qui confirme la règle. 

Côté masculin, c’était aussi une bonne pioche. D’abord le casting est parfait, Jung Gun Joo confirme la bonne impression qu’il m’avait laissée dans Extraordinary You en injectant dans son personnage une grosse dose de peps et de charme, c’était dur de ne pas avoir un gros crush sur Go Joon et j’ai aimé sa transformation de beau gosse détaché en gros nounours affectueux, et enfin l’adorable Park Byung Eun m’a aidé à ne pas trouver son personnage trop frustrant. J’ai eu de l’empathie pour Jae Young, il revient dans la vie de son premier crush/amie d’enfance pour renouer avec elle, pour découvrir qu’elle est passé à autre chose et ne veut pas spécialement reconstruire une famille avec lui. Rapidement Jae Young devient très collant et protecteur de Ha Ri, au point où il empiète de manière malvenue sur la vie personnelle de son amie, et j’aurais aimé qu’il respecte un peu plus tôt ses choix. Par contre j’ai bien aimé la manière dont est traité son arc, l’écriture est très respectueuse de l’héroïne ; elle ne la laisse pas devenir la roue de secours de Jae Young ni la mère adoptive de Do Ha. Cela force Jae Young à faire face seul à sa fille, et à devenir un père responsable, et au final il fait les bons choix.

Pour finir je tiens à mentionner la réalisation, qui contribue à rendre la série plaisante : très lumineuse et douce, elle met bien en valeur ses personnages, et de mon point de vue colle avec le ton empathique et bienveillant que le drama cultive envers eux. 

En bref : Ce drama m’a d’abord accroché par son humour, puis ensuite par son bon-sens et sa maturité. Il abordait des thèmes pas toujours évidents, et même s’il aurait pu aller plus loin avec, j’ai trouvé qu’il les abordait avec délicatesse. Comme beaucoup de Kdramas il aurait pu être amputé de quelques épisodes, et certains personnages sont moins bien écrits que d’autres, mais je trouve que dans l’ensemble c’est une réussite. 

4 thoughts on “Oh My Baby !

  1. milaguru

    Je ne regarde pas beaucoup de kdramas, et encore moins de cette année en ce moment, mais celui-là m’attire pas mal pour son casting ! Jang Nara est toujours un plus (ok elle ne l’a pas toujours été pour moi, mais des fois j’ai tort avant d’avoir raison), je serai ravie de revoir Jung Gun Joo, et puis j’ai un gros faible pour Go Joon depuis The Fiery Priest, donc…

    En plus, j’aime bien ce que tu dis sur les personnages féminins, parce que c’est vrai qu’on voit moins de bonnes relations de travail (ou bien quand il y en a c’est pas forcément mis en avant, je pense à Touch your heart, par exemple), et j’apprécie aussi ta précision sur leur cheffe 🙂

    Bref, je retiens donc qu’il doit rester sur ma liste^^

    Like

    Reply
    1. Minalapinou Post author

      J espere qu il te plaira si tu le regardes 😄 franchement quand je l ai commencé je ne pensais pas que j aimerais autant, je m identifie pas particulièrement à l heroine, et pourtant.

      Like

      Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s